Les deux scènes

Les deux scènes
Spectacles / L'opéra de Quat'Sous
  • Lundi 2 Mai 2016 à 20h00
  • Mardi 3 Mai 2016 à 20h00
  • Mercredi 4 Mai 2016 à 19h00
  • Au Théâtre Ledoux
  • Tarif B
spectacle proposé en audiodescription mercredi 4 mai

L'opéra de Quat'Sous

Kurt Weill / Bertolt Brecht / Joan Mompart

Coproduction les 2 Scènes

Chanter la misère pour la porter là où la fantaisie s'en emparera

Pour Joan Mompart, «le spectacle vivant peut contribuer à une meilleure compréhension d’un monde toujours plus complexe et mouvant, que, paradoxalement, la poésie est parfois la seule à éclairer». Il n’est donc pas surprenant de le voir se saisir d’une œuvre de 1928 qui, avec sa dimension sociale et politique, est toujours d’une vibrante actualité. Le metteur en scène suisse se dit ainsi frappé par la similitude entre les personnages de Bertolt Brecht et la réalité actuelle des Roms.

Dans un quartier pauvre surnage un petit monde ayant comme seul horizon de survie la mendicité organisée ou le vol à la petite semaine. Pour raconter la misère, Brecht a donné la voix – une voix chantée – à ces bannis du mouvement du monde. Des exclus à qui il reste la comédie pour avaler, en s’étranglant de rire, la pilule de leur destin.
Ce climat d’illusions et de revendications est porté par la musique de Kurt Weill, interprétée par dix musiciens de l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté, présents sur scène aux côtés des comédiens. Une façon de rappeler que la musique permet de dire les choses quand les mots trouvent leurs limites. L’implication des musiciens au récit permet aussi de se souvenir qu’en rompant avec les codes du théâtre et de l’opéra, l’œuvre avait déconcerté le public à sa création, non sans connaître un immense succès.

"Avec une épatante équipe de comédiens, sachant jouer aussi bien que chanter, Joan Mompart conjugue avec maîtrise et fluidité les facettes complémentaires de ce théâtre : une intrigue à suspens, avec mendiants, bandits, prostituées et policiers, intrigue servie par un jeu sincère et passionné ; la fabrication à vue du récit théâtral, assumant joyeusement son artisanat éphémère ; la qualité des chants – le bouleversant Chant de Salomon, le piquant Duo de la jalousie… - ; et bien sûr l’implication du public." Agnès Santi, La Terrasse

PDF icon PROGRAMME DE SALLE

En création

Musique: Kurt Weill / Texte: Bertolt Brecht / Mise en scène: Joan Mompart, basé sur la traduction par Elisabeth Hauptmann de l’Opéra Des Gueux, de John Gay / Traduction française: Jean-Claude Hémery / Interprétation: Carine Barbey, Charlotte Filou, Jean-Philippe Meyer, François Nadin, Lucie Rausis, Thierry Romanens, Brigitte Rosset, Philippe Tlokinski / Direction musicale: Christophe Sturzenegger / Collaboration artistique: Hinde Kaddour / Scénographie: Cristian Taraborrelli assisté de Roberta Monopoli / Ensemble instrumental: Orchestre Victor Hugo Franche-Comté, ensemble de 10 musiciens constitué par Yves Rousseau. Pierre Hartmann (contrebasse), Agnès Violet (flûte), Christian Georgy (clarinette), Pierre Kumor, Bruno Blanc (trompettes), Mathieu Naegelen (trombone), Grégory Morello (banjo-guitares), Philippe Cornus (percussions), Sylvia Kohler (piano), Cécile Dubois, Jean-Yves Richard (saxophones), Max Bonnay (bandonéon)

Lumière: Laurent Junod / Univers sonore: Jean Keraudren / Costumes: Amandine Rutschmann et Irène Schlatter / Masques, maquillage, coiffures: Katrin Zingg / Accessoires: Valérie Margot / Collaboration musicale: Ariane Moret / Coaching vocal: Gyslaine Waelchli • Production: Comédie de Genève / Coproduction: LLum Teatre, Les 2 Scènes - Scène Nationale de Besançon, Le Théâtre 71 - Scène Nationale de Malakoff / Soutiens: Pro Helvetia - Fondation suisse pour la culture, Fondation Leenards, Corodis, Loterie Romande / L’Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté (www.arche-editeur.com) / © Carole Parodi