Les deux scènes

Les deux scènes
Spectacles / L'Inhumaine
  • Mercredi 18 Mai 2016 à 20h00
  • À l'Espace
  • Tarif C

L'Inhumaine

Marcel L'Herbier / Aidje Tafial

Ciné-concert à mi-chemin entre esprit des années folles et musique d'aujourd'hui

À l’apogée du film muet, dans les années 1920, les projections étaient parfois accompagnées par un musicien ou un orchestre. Le percussionniste Aidje Tafial reproduit la magie de ce cinéma des origines, en mariant une partition originale à l’intrigue de L’Inhumaine, de Marcel L’Herbier, cinéaste des plus envoûtants. Réalisé en 1923, ce film est une œuvre mythique qui constitue une synthèse unique des esthétiques de son époque.

Adulée de tous, une cantatrice ne vit que pour son art. Son insensibilité est telle qu’elle est surnommée « l’Inhumaine ». Certes, elle est troublée par un jeune ingénieur, seulement voilà: elle finit assassinée par un soupirant éconduit. Le savant tente alors de la ramener à la vie dans son laboratoire ultramoderne.

Pour raconter cette « histoire féerique », aucun détail n’est laissé au hasard par Marcel L’Herbier, qui a convié les arts décoratifs, l’architecture, la haute couture, la danse et la musique. Darius Milhaud a ainsi composé pour deux scènes clés du film. Perdues depuis, ces partitions lui ont inspiré son Concerto op.109. Celui-ci se retrouve en filigrane dans la musique d’Aidje Tafial qui accompagne ce chef-d’œuvre Arts déco à (re)découvrir.

Icône PDF PROGRAMME DE SALLE

2h15

Création musicale: Aidje Tafial, inspirée d’une partition de Darius Milhaud / Batterie: Aidje Tafial / Accordéon: David Venitucci / Violoncelle: Guillaume Latil / Film: L’inhumaine, Marcel L’herbier, France, 1924