Les deux scènes

Les deux scènes
Cinéma / LES GROUPES MEDVEDKINE/ SOCHAUX, 11 JUIN 68 + WEEK-END À SOCHAUX
  • Jeudi 6 Février 2014 à 21h00
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€

SOCHAUX, 11 JUIN 68 + WEEK-END À SOCHAUX

  • SOCHAUX, 11 JUIN 68

GROUPE DE SOCHAUX, CHRIS MARKER, BRUNO MUEL - 20 MIN, 1970

Après vingt deux jours de grève, la police investit les usines Peugeot à Sochaux: deux morts, cent cinquante blessés. Un drame longtemps resté dans l’oubli. Des témoins racontent...

«Nous étions tous sous influence du mouvement de Mai 68, politisés avant même d’entrer à l’usine, mais il y a une énorme différence avec le groupe de Besançon. Nous étions plus jeunes, nous n’avions pas le même vécu et surtout nous venions tous de l’extérieur, du Nord, de la Bretagne et du Midi et nous n’avions ni famille ni relations, logés dans des conditions précaires. Ce qui nous préoccupait c’était de donner un sens à ce qu’on vivait...»

Christian Corrouge

  • WEEK-END À SOCHAUX

GROUPE DE SOCHAUX - 54 MIN, 1971/72

Un film écrit, joué et rêvé par le Groupe Medvedkine de Sochaux, composé de jeunes ouvriers travaillant à la chaîne aux usines Peugeot.

«...Alors forcément, dans ce contexte, nous avions un petit côté chiens fous, plus vagabonds, plus sauvages, plus spontanés, ce qui nous opposait dans l’usine au bloc des anciens très structurés. Nous n’avions pas leur conception du militantisme... La nôtre était plus joyeuse, plus désor- donnée. Cela dit, pour nous aussi, le principal déclencheur fut Pol Cebe. Avec lui, la culture n’était pas intimidante...»

Christian Corrouge